Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
mouches-de-peche.overblog.com

La bonne mouche

20 Février 2021 , Rédigé par Fly21 Publié dans #mouches

 

Constat 1

Vous l'aurez certainement remarqué, les livres de montage de mouches regorgent de modèles divers et variés avec des matériaux en provenance de la planète entière. C'est un peu la jungle et ce n'est pas toujours aisé de se procurer des poils d'écureuil, de grizzly, des plumes d'oiseaux rares ou je ne sais quoi encore ... Bref, on peut faire beaucoup plus simple avec des matériaux faciles à trouver, à moindre coût.

Constat 2

 Il y a les mouches qui marchent et les autres. Pourquoi ? parce qu'il faut développer des stratégies et s'adapter au poisson et à son activité du moment. L'inverse ne fonctionne pas, le poisson ne s'adapte pas au pêcheur. La qualité du posé est également un critère à prendre en compte. S'il n'y a pas d'activité sur l'eau, on peut faire le choix de pêcher l'eau ou de passer en nymphe, noyée voire streamer.

Constat 3

Il y a les mouches réalistes selon les périodes de l'année et les mouches d'ensemble qui comme leur nom l'indique, sont susceptibles d'imiter de multiples insectes, maximisant ainsi vos chances de séduire un poisson. Vous l'aurez compris, la pratique de la pêche est ainsi largement simplifiée. A contrario, si vous deviez imiter chaque insecte de l'année, un gilet de pêche ne suffirait pas

Constat 4

Certains pêcheurs disposent de multiples boites dans leur gilet ou leur chestpack avec un choix impressionnant de mouches et d'autres qui disposent de 3 ou 4 modèles dans leur boite, déclinés en plusieurs tailles. Selon vous, qui va prendre le plus de poisson ? Celui qui utilisera peu de mouches et qui saura poser parfaitement son bas de ligne pour leurrer le poisson avec finesse et discrétion dans l'approche.

Constat 5 

Il y a le bon pêcheur et l'autre (en passe de le devenir/ ou pas). Ça me rappelle un débat sur les chasseurs.

 

Le moucheur expérimenté breton avait raison. Avec une seule mouche, déclinée en plusieurs tailles, il est possible de prendre du poisson toute la journée si le poisson est en activité. Il m'est arrivé de pêcheur plusieurs heures avec la même mouche. Il n'y a pas de vérité universelle, seule la pratique permet de gagner en expérience et de se faire sa propre idée sur la question.

Devenez minimaliste, la pêche à la mouche sera davantage un plaisir qu'un casse tête ... Si vous posez correctement vos mouches avec discrétion et une taille adaptée, c'est gagné ! Il faut croire en ses mouches et en sa capacité de succès. Il peut y avoir des jours sans activité, cela arrive et vous serez tenté de vous remettre en question.

Retenez également que de présenter une mouche originale, issue d'une déclinaison d'une mouche d'ensemble qui fonctionne est une formule gagnante. En effet, le poisson qui voit passer nombre de mouches artificielles diverses et variées aura tendance à se méfier. La vôtre fera certainement la différence et suscitera son intérêt et créera l'effet de surprise. A méditer...

Petit tour d'horizon des mouches d'ensemble dont la réputation n'est plus à faire :

a) Les mouches sèches

1/ Oreille de lièvre (une des meilleures, assurément)

3/ la favorite de Jean Marc Chignard (mouche intéressante, variante ODL ...)

4/ Le sedge (incontournable, à privilégier au coup du soir et dans les courants)

5/ Le Tabanas (dans les courants, au coup du soir et en duo sèche nymphe)

b) Les nymphes

1/ La gammare ou crevette d'eau douce (dans le Jura, ça marche plutôt bien, sur la Touvre aussi)

2/ La pheasant tail (fonctionne à merveille, à décliner comme suit : bille noire/cuivre pour la truite, bille de couleur vert/rose/blanc pour l'ombre commun)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :