Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
mouches-de-peche.overblog.com

Technique nymphe à vue

11 Février 2021 , Rédigé par Fly21 Publié dans #Technique

Bien plus passionnante que la pêche en nymphe au fil, bien plus difficile que la pêche en sèche, la technique de la pêche en nymphe à vue s'impose à tous les amateurs de sensations fortes pour qui technicité et remise en question se conjuguent avec passion.

Afin d'aborder cette technique de pêche passionnante, je vous propose d'écouter trois grands spécialistes : 

Jean-Pierre Guillemaud (PIAM)

Nicolas Germain

Jean-Marc Chignard (JMC)

 

En premier lieu, cédons la parole à PIAM

La vidéo "de la pêche à la nymphe" n'est plus disponible à ce jour. 

 

C'est au tour de Nicolas Germain, disciple de André Terrier, enseignant et pêcheur passionné, de nous expliquer comment il pêche à la mouche en nymphe à vue.

Sur bon blog, il nous livre tous les détails de cette technique subtile :

A présent, c'est au tour Jean Marc Chignard de nous livrer ses secrets :

Matériel

a) Canne

Une canne de 9 pied soie de 5 est le matériel idéal à cette pêche à distance. La canne sera maniable et suffisamment résistante pour brider du beau poisson. Mieux vaut utiliser un blank mate pour limiter les reflets renvoyés sur l'eau qui pourraient alerter le poisson en poste.

b) Bas de ligne

Le bas de ligne est de 5 mètres en moyenne. Le fil JMC KAMOUFIL est discret et élastique comme indiqué dans la vidéo. J'utilise ce fil en 10 centièmes en terminaison pour permettre à la nymphe de dériver sans contrainte, avec discrétion. je suis toujours étonné par sa résistance et son amorti. Utiliser un fil fin n'est pas une contrainte pour prendre un beau poisson contrairement aux idées reçues. Par ailleurs, cela permet une meilleure pénétration de la nymphe dans l'eau.

c) Nymphes

Concernant les nymphes, il faut prévoir différents lestages pour parer à toutes les situations. Il conviendra de ne pas trop lester ses nymphes pour permettre une dérive plus naturelle. Ensuite, il faut privilégier des petites nymphes sur du poisson méfiant ou éduqué.

d) Lunettes polarisantes

Utiliser des lunettes photo chromiques à filtre jaune. Penser à la casquette pour interdire les rayons du soleil parasite pouvant gêner l'observation.

Le lancer

Il faut lancer la nymphe suffisamment en amont du poisson pour ne pas l'effrayer et laisser descendre l'artificielle à la hauteur souhaitée dans la colonne d'eau. trois types de lancer sont présentés dans la vidéo. Le passage de la nymphe doit s'effectuer à proximité du poisson dans un rayon de 20 cm, imposant une précision. 

Le ferrage

On observera tous les signes de la prise de nymphe : décalage du poisson, ouverture de sa bouche, aspiration imperceptible ... et on ferre à l'instinct !! 

C'est là que tout ce joue et seule l'expérience au bord de l'eau permet de progresser. Ce n'est pas évident la première fois surtout sur les ombres communs qui peuvent avaler et recracher la nymphe en une fraction de seconde sans bouger. Pour la truite, c'est un peu plus flagrant, ce poisson étant moins sélectif.

A retenir

- soigner son approche, marcher lentement dans la rivière vers l'amont

- observer le comportement des poissons repérés

- adapter le poids de la nymphe en fonction de la position du poisson et de son activité

- mouiller la nymphe avec de la salive pour faciliter sa pénétration

- réaliser une posé précis, délicat avec un fil nylon fin en terminaison

- ferrer au bon moment

 

Découvrez Jean-Marc Chignard avec son frère Damien, quelques années plus tard à la nymphe à vue sur la Loue en France.

Apprendre, c'est observer ... Je vous invite à regarder les vidéos "rivières de diamant" sur la chaine DEVAUX sur la plateforme de diffusion YOUTUBE. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :